Les Cancers en France : les principaux facteurs de risque

Le Cancer est la première cause de décès en France, presque 150.000 personnes dont 85.000 hommes et 65.000 femmes meurent chaque année, essentiellement par des cancers de la prostate pour les premiers et des cancers du sein pour les femmes. Chaque année, 385.000 nouveaux cas de cancers en France sont détectés.

 Les causes

Selon Institut national du cancer (INCA), le tabac et l’alcool sont les deux principaux facteurs causant le cancer, avec respectivement 47 000 et 15 000 décès chaque année. En effet, le tabagisme favorise plusieurs types de cancer (Cancer du poumon, du larynx, des œsophages, l’intestin, et même l’estomac…).

L’obésité et la malbouffe, sont aussi mis en cause, selon une étude britannique 20 à 27 % des cancers sont dus aux modes d’alimentation, entre-autres la consommation de viandes rouges est considérée comme probablement cancérigène pour l’homme.

Toutefois, INCA considère que 60 % des cancers sont causés soit par l’hérédité, l’environnement ou même l’âge.

Prévention

Éviter de rester en contact avec des produits chimiques (Amiante, pollution atmosphérique…) qui peuvent accroitre le risque de cancer surtout pour les fumeurs. Bien sûr, il faut éviter le tabac et l’alcool, les deux premiers agents causals de cancer. Avoir une alimentation équilibrée et saine, avec une consommation moindre de graisse animale, diminuera le risque de cancer de colon. Il vaut mieux, effectuer un suivi avec des analyses de dépistage une fois par an, surtout pour ceux qui peuvent avoir des symptômes latents.

La prise en charge

Généralement, le cancer est pris en charge à 100% par la sécurité sociale vu qu’il figure sur la liste des affections de longue durée. Toutefois, les dépassements d’honoraires comme certains soins ne sont pas pris en charge par la sécu, d’où la nécessité d’avoir recours à des compagnies d’assurances comme Filiassur, Allianz et CNP. En effet, la garantie hospitalisation protège l’assuré en cas d’hospitalisation suite une maladie par versement d’une indemnité journalière, dès les premiers 48 h qui varie de 10€ à 400€ selon les formules et les compagnies de prévoyance. Chez Filiassur assurance par exemple, les indemnités sont de 100 € par jour en cas de maladie. Ces indemnités sont cumulables avec les prestations de la sécurité sociale et avec celle de la mutuelle santé. En effet, cette somme permet de couvrir non seulement les frais annexes liés à l’hospitalisation (chambre individuelle, dépassements d’honoraire, soins…)

Comment adhérer à une compagnie de prévoyance

Grâce à une cotisation mensuelle qui varie selon les compagnies de prévoyance, mais aussi selon l’âge du souscripteur, la compagnie de prévoyance pourra couvrir tous les frais d’hospitalisation. L’adhésion peut se faire de 18 jusqu’à 65 ans. Généralement, la compagnie de prévoyance ne demande pas des informations spécifiques sur l’état de santé du souscripteur, avec une possibilité d’adhérer à une formule de garantie familiale (protégeant toute la famille).