La démocratie

 

 

         La violation des droits est un crime :

Les violations se produisent dans chaque partie du monde.

Selon des statistiques, dans à peu près 90 pays, la liberté d’expression des individus est restreinte, ils sont torturés et subissent encore des abus.

La violation des droits de l’homme empoisonne encore le monde aujourd’hui.

 

     Le rôle des tribunaux :

La démocratie est la clé de la justice : « La démocratie, c’est d’abord la parole.  » SOLLERS

 » Le vrai démocrate est celui qui, par des moyens purement non-violents, défend sa liberté, par conséquent celle de son pays et, finalement, celle de l’humanité tout entière. « Mahatma Gandhi

« La démocratie ne consiste pas à mettre épisodiquement un bulletin dans une urne, à déléguer les pouvoirs à un ou plusieurs élus puis à se désintéresser, s’abstenir, se taire pendant cinq ans. Elle est action continuelle du citoyen non seulement sur les affaires de l’Etat, mais sur celles de la région, de la commune, de la coopérative, de l’association, de la profession. Si cette présence vigilante ne se fait pas sentir, les gouvernements (quels que soient les principes dont ils se recommandent), les corps organisés, les fonctionnaires, les élus, en butte aux pressions de toute sorte de groupes, sont abandonnés à leur propre faiblesse et cèdent bientôt, soit aux tentations de l’arbitraire, soit à la routine et aux droits acquis … La démocratie n’est efficace que si elle existe partout et en tout temps. » Pierre MENDÈS-FRANCE

Les tribunaux jouent un rôle très important dans la préservation des droits.

Ils peuvent même annuler les accusations de la police lorsqu’elle utilise ses pouvoirs abusifs (dans les affaires criminelles par exemple).

La Déclaration universelle des droits de l’homme a écrit dans son troisième article “Chacun a droit à la vie, à la liberté et à la sécurité de sa personne”.

Cette déclaration garantit un accès égal et juste aux droits civils et politiques.

La réalisation des droits reste une priorité pour la majorité des Etats.

Le président de ce tribunal est contre la violation de la loi, l’illégalité des motifs et le détournement du pouvoir.

Son objectif est de rendre la justice.

Pour vivre en paix et avoir une société démocratique, il faut respecter les droits de l’homme et les libertés fondamentales.

Dans son premier article, la Déclaration proclame sans équivoque les droits inhérents à tous les êtres humains : « Considérant que la méconnaissance et le mépris des droits de l’Homme ont conduit à des actes de barbarie qui révoltent la conscience de l’humanité, l’avènement d’un monde où les êtres humains seront libres de parler et de croire, libérés de la terreur et de la misère, a été proclamé comme la plus haute aspiration de l’homme… Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. »

La loi doit être envisagée simultanément avec le système général de la société qu’elle régit.

Elle ne fait que traduire l’opinion publique, c’est la base commune de tous les systèmes législatifs.

Les lois sont les règles de notre vie qui tendent à faire notre idéal justice.