Les éditions numériques des groupes presse

La presse papier, est de plus en plus abandonnée par les lecteurs, qui retrouvent toute sorte d’informations sur les supports 100% numérique. Pour suivre les tendances du marché, les éditeurs de presse, ont commencé à moderniser leur offre progressivement, pour diffuser des versions numériques, plus attirantes.

La lecture digitale, devance la lecture classique 

D’après l’étude réalisée par L’ONE du groupe Audipresse, la lecture digitale, en France, représente 49 % de la consommation totale de la presse écrite. Un taux qui ne cesse d’augmenter, avec le développement des outils de communication. Le nombre des personnes qui naviguent sur internet à travers leurs mobiles est en train d’évoluer, par rapport aux usagers des tablettes et des ordinateurs. Les groupes de presse, ont innové leurs sites et ils ont même développé des applications de presse, qui permettent aux internautes d’accéder facilement à l’information. Toujours dans la même étude, on trouve que le lectorat des différents supports de la presse a enregistré une augmentation générale de 1.3 %, par rapport à 2015. Cette augmentation, concerne principalement, le nombre des abonnés aux titres numériques.

Les français, restent fidèles à la consommation de presse, un rituel ancré dans leur quotidien. Peu importe le support préféré, 97,6 % des français lisent la presse chaque mois. Ceci, donne un chiffre près de 50.8 millions de lecteurs, qui lisent dans les 5.5 titres. D’après les données de l’ONE, « le monde », devance des concurrents avec un lectorat mensuel de 20.6 millions de lecteurs. Ensuite, on trouve « 20 minutes », qui attire 20.2 millions de lecteurs, « l’équipe », avec 19.6 millions de lecteurs et « le Figaro », qui réunit 19.3 millions de lecteurs.

L’émergence de l’outil digitale, dans le quotidien des individus, a déclenché la baisse des ventes des exemplaires en papier. Aujourd’hui plus de 70% des français qui lisent au moins un titre de presse digitale. Parmi les groupes qui n’ont pas succombé à cette tendance, on cite le groupe dirigé par Robert Lafont.

Les groupes de presse, qui ont modernisé leur offre 

Face au recul de la demande sur la presse papier, les annonceurs ont migré vers la version numérique qui a une plus forte audience et un retour sur investissement plus avantageux. Parmi Les groupes, qui ont assuré leur passage vers le digital, on trouve Le Monde, qui regroupe 8.47 millions d’abonnés, le figaro qui totalise 8.32 millions d’abonnés et l’Equipe, qui est à 6.89 millions d’abonnés. Ces marques ont misé également sur la qualité du visuel présenté. On trouve désormais des formats de haute définition, qui s’adaptent à tous les supports (ordinateurs, tablettes et mobiles). « La diffusion numérique est un axe stratégique très fort pour nous », indique Isabelle André, du groupe « Le Monde », qui se positionne aujourd’hui parmi les leaders dans les abonnements numériques. La PDG du groupe « Le Monde », explique que c’est grâce à l’identité, à l’historique et les efforts de marketing, que cette marque arrive à recruter les abonnements.