L’anémie

 

 

L’anémie se définit par un taux d’hémoglobine dans le sang inférieur aux valeurs normales.

Cette maladie est liée à un manque de fer par l’organisme.

Dans le cas où, cette anémie s’accentue, elle peut provoquer un essoufflement, une fatigue, et parfois des maux de tête.

 

 Les symptômes révélateurs :

Généralement, l’anémie n’entraîne aucun signe lorsqu’elle débute, vu qu’elle s’installe progressivement.

Elle se révèle par un bilan sanguin.

Des divers symptômes peuvent apparaître, dans le cas où, le taux d’hémoglobine baisse.

Ces signes peuvent être liés à l’anémie (signes propres à l’anémie), comme, le vertige, la pâleur, l’essoufflement, ou une faiblesse en se levant d’une chaise, ou encore, il y a des signes caractéristiques du manque du fer, comme les ongles cassants, cheveux secs, …

  Quelles sont les causes de l’anémie ?

L’anémie est généralement causée par des pertes sanguines visibles (coloration noire des selles, avoir des règles abondantes), ou par des pertes sanguines invisibles (qui sont dues à des saignements faibles, mais prolongés).

 Le bilan sanguin :

Afin d’établir le diagnostic d’anémie, le médecin prescrit un bilan sanguin.

Le taux d’hémoglobine, chez l’adulte, varie en fonction du sexe : chez l’homme, 130 grammes par litre de sang, et chez la femme 120 g/l.

La quantité normale d’hémoglobine, chez l’enfant, change à chaque étape de la croissance : de 1 an à la puberté, 115 g/l, entre un et deux mois, 116 g/l, de 2 mois à 1 an, 105 g/l, et chez le nouveau-né de 150 g/l à 180 g/l.

 

  Le bilan après diagnostic :

Une fois confirmé le diagnostic d’anémie par carence en fer, le médecin recherche la cause de cette affection.

Afin de déterminer les facteurs, le patient doit faire un bilan supplémentaire (examen gynécologique, coloscopie, recherche de sang dans les urines, les selles, ou encore, une endoscopie (exploration des cavités naturelles, grâce à un dispositif optique le plus souvent souple) digestive haute).

   Qu’est-ce qu’une endoscopie digestive ?

L’endoscopie digestive est l’observation de l’intérieur de l’estomac, de l’œsophage et du duodénum.

Cet examen se réalise à l’aide d’un tube souple, équipé d’une caméra miniature et d’une lampe.

Il se pratique soit sous anesthésie générale classique, soit sous anesthésie locale (afin d’éviter les nausées).

 – Les suites de l’endoscopie : après une endoscopie, le patient va ressentir un ballonnement abdominal (à cause de la persistance de gaz dans le tube digestif), il va aussi, avoir des nausées, et éprouver une gêne dans la gorge (ou la bouche).

   Les soins :

Il est indispensable de traiter la cause du manque de fer.

Le traitement de l’anémie nécessite un apport médicamenteux prolongé en fer.

  Comment corriger l’anémie par carence en fer ?

Le traitement varie, en fonction de la cause de l’anémie.

Il repose, d’abord sur un apport de fer par la prise de comprimés (favorise une bonne absorption du fer).

Dans ce cas, le malade doit veiller à absorber suffisamment de fer, en mangeant de la viande rouge, du poisson, …

     Besoin d’aide ?

Filiassur assurance vous aide à surmonter (sans difficultés) les obstacles de cette maladie de sang en ciblant pour vous les meilleurs tarifs.

 

 

     Lutte contre le terrorisme

 

  La prise en charge judiciaire

Au-delàs de la prise en charge des personnes de retour de zone de djihad, le dispositif pénal français, vise à réprimer l’ensemble des actes terroristes.

 

 

Un dispositif pénal de lutte contre le terrorisme

   Un dispositif complet

Des infractions terroristes récemment complétée

Au sein de ces infractions terroristes, définies par l’article 450-2 du code pénal, deux catégories peuvent être distinguées.

La première concerne les infractions de droit commun qualifiées de terroristes en raison de leur but “[…] ayant pour but de troubler l’ordre public par la terreur”, article 421-1” :

– Atteintes volontaires à la vie, enlèvement et séquestration, détournement de moyens de transport ;

– Détériorations, dégradations, destructions, extorsions, et vols, ainsi que les infractions en matière informatique ;

– Infraction en matière de mouvements dissous et de groupes de combat ;

– Infraction en matière d’armes, de produits explosifs ou de matière nucléaires ;

– Recel du produit de l’une de ces infractions ;

– Infraction de blanchiment ;

– Délits d’initiés ;

 

La seconde catégorie regroupe les infractions terroristes autonomes et inclut différentes incriminations :

– Le terrorisme écologique ;

– L’association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste ;

– Le financement du terrorisme ;

– L’impossibilité pour une personne habituellement en relation avec des terroristes, de justifier de ses ressources ;

– Les actes de recrutement

– La provocation ou l’apologie des actes de terrorisme ;

– L’entreprise terroriste individuelle ;

De l’avis général, l’infraction d’association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste représente le pivot de la législation française en matière de lutte contre le terrorisme, en ce qu’elle permet une action judiciaire préventive au stade de la préparation d’actes terroristes.

Néanmoins, la législation est apparue insuffisante pour prendre en compte la situation de terroristes agissant seuls, sans pour autant commettre des infractions dites “obstacles”, telles que l’acquisition illégale d’armes ou d’explosifs, pouvant permettre de les appréhender avant qu’ils ne passent à l’acte.

 

L’évolution récente de la menace terroriste a donc conduit le législateur à créer, dans le cadre de la loi du 20 novembre 2014, un délit d’entreprise terroriste.

Le nouvel article du code pénal prévoit que “constitue un acte de terrorisme, le fait de préparer en relation avec une entreprise, et dans un but terroriste la commission de certaines infractions terroristes (atteintes aux personnes, atteintes aux biens les plus graves et actes graves de terrorisme écologique)”.

 

La transformation des délits de provocation au terrorisme et d’apologie des faits de terrorisme en délits terroristes, vise à son tour à améliorer la répression de la propagande terroriste.

Une augmentation significative de ces délits a été observée à la suite des attentats du mois de janvier.

“Après les attaques en France (Paris, Nice, …), la question de la lutte antiterroriste au niveau européen se pose à nouveau”, la présentatrice phare de la télévision française, Audrey Crespo-Mara.

Au programme du JT de 20 heures, la jeune blonde “Audrey Crespo-Mara”, présente des reportages sur l’actualité culturelle, internationale, économique et politique…

Comment bien choisir la bonne bouteille de vin ?

Choisir une bouteille de vin de qualité nécessite une bonne réflexion et certaines connaissances en matière de vin.

Choisir une bouteille de vin, c’est loin d’être facile pour un adepte de cette boisson noble. Nous nous trouvons souvent face à des milliers de bouteilles que ce soit dans une cave ou d’un supermarché.

Un expert en œnologie travaillant depuis de nombreuses années avec la maison Raphaël Michel nous propose de regarder l’étiquette afin de pouvoir détecter la bonne bouteille de vin.

 » Tout est dans l’étiquette. Une étiquette d’une bouteille de vin vous suffit pour avoir une idée sur la qualité et les arômes de votre vin. » Affirme l’expert en dégustation de vin travaillant chez le Domaine et le distributeur de vin, Raphaël Michel.

La provenance de la bouteille

Sur chaque bouteille de vin ( même celle d’une qualité médiocre) se trouve une étiquette qui contient en gros le nom de Domaine, de Château ou tout simplement une marque commerciale.

Vous trouverez également sur une étiquette de vin l’appellation qui signifie le lieu dans lequel le vin a été produit.

Et c’est à partir de ce moment là, nous pouvons savoir si le vin provient d’un village, d’une sous région ou plutôt d’une grande région.

Le degré de l’alcool

Quant au degrés d’alcool, il est mentionner sur le dos de l’étiquette et il est relatif avec la maturité du raisin. Un vin qui est fait à 14 ou 15° et qui est issus de raisins bien mûrs est à peine détectable contrairement à un vin qui a été fabriqué à une température moins importante et à base de raisons moins mûrs, qui donnera une sensation brûlante et alcoolique en bouche.

Le lieu de la mise en bouteilles

En effet, nous pouvons trouver 4 sortes de lieux de mise en bouteilles: mise en bouteille au château,  mise en bouteilles au Domaine,  mise en bouteille à la propriété ou mise en bouteilles dans la région de production.

En faisant plus attention sur ce qui est mentionné sur une bouteille de vin vous trouverez que quelques bouteilles portent des médailles ou des sélections de guides.

Toutefois, un vin médaillé ne signifie pas forcément un vin de grande qualité. Un vin médaillé peut être de bonne qualité comme il peut être d’une qualité médiocre. Donc ne courrez pas acquérir la première bouteille médaillée que vous croiser, prenez le temps de découvrir son étiquette.

 

 Les mécanismes politiques de transition

La plupart des États ont eu recours à des institutions intérimaires afin de guider la transition.

Peu nombreux sont les pays qui ont utilisé leurs “anciens” pouvoirs pour atteindre ce but.

Une définition commune et des réflexions générales peuvent être dégagées concernant ces institutions intérimaires, qui constituent les mécanismes politiques de transition, malgré leurs différences et leur spécificité qui diffèrent d’un État à l’autre.

  Les institutions intérimaires : une définition commune et des réflexions générales

Définition des institutions intérimaires :

La transition démocratique d’un État exige l’existence d’institutions pour effectuer les étapes nécessaires.

Les institutions de transition sont celles qui gèrent l’État pendant la période transitoire et la mènent vers la démocratie.

Ces institutions constituent les mécanismes politiques de transition.

Elles sont des institutions provisoires, leur durée de vie ne dépasse pas la période de la transition !

Leur mission est déterminée par les instruments de transition, et liée aux tâches transitoires.

  L’effet de la nature de transition sur le choix des institutions intérimaires :

La transition démocratique visant la Constitution d’un État démocratique fondé sur la légitimité des pouvoirs gouvernants, dès le début de la période intérimaire, implique la nécessité du recours aux choix démocratique des représentants du peuple.

Cela exige le recours aux élections intérimaires, libres et transparentes, afin de choisir les institutions provisoires.

Les élections démocratiques de ces dernières, se reflètent sur leur efficacité durant le processus transitoire.

La situation est différente dans le cas où, la transition engagée dans le pays est une transition non-démocratique (par ses moyens et ses étapes), “consensuelle” ou de “fait”, basée sur un choix despotique des institutions intérimaires.

Le rôle de ces dernières et leurs pouvoirs sont en général influencés par le choix suivi et la nature de transition.

  La détermination des institutions intérimaires dans les cas pratiques :

Dans les cas pratiques, certains pays ont organisé des élections intérimaires, afin de choisir leurs institutions provisoires, d’autres les ont désignées ou imposées.

Compte tenu du modèle des institutions intérimaires, la plupart des exemples des transitions ont eu recours au modèle dual d’institution : un législatif et un exécutif transitoire.

Chacun d’eux a ses compétences et il les pratique dans le respect du principe de la séparation des pouvoirs.

Or, ce n’est pas le cas de tous les exemples de transitions : certains États ont décidé autrement, une seule institution provisoire existait et pratiquait réellement le rôle du législatif, et de l’exécutif quelle que soit la dénomination donnée à cette institution et même si elle a désigné, en apparence, un parlement et un gouvernement transitoire.

 

  La spécificité du contexte transitoire influence la détermination des institutions intérimaires :

Mathieu Laine “il est vrai qu’il n’est pas possible d’imposer une détermination unique, du choix et des modèles, concernant les institutions intérimaires.

Chaque État a recours à la détermination qui lui convient.

Mais, nous considérons que le choix des élections et le modèle dual des pouvoirs intérimaires en respectant l’équilibre et la séparation entre ces pouvoirs est un choix compatible qui consacre une réelle transition démocratique”.

Cet intellectuel libéral français, propose une approche libérale axée sur un allègement de l’autorité étatique et une responsabilisation accrue des personnes.

 

Les magasins bio deviennent un lieu de vie

Toutes les enseignes de magasin de proximité comme Monoprix, Franprix, et même les plus spécialisés comme Auchanbio, veulent à tout prix se démarquer pour surmonter la rude concurrence des différents groupes de grande distribution en France. C’est le défi que s’est fixé l’enseigne Naturalia, dans ses magasins spécialisés dans la vente de produits issus d’une agriculture biologique et biodynamique, mais aussi issus du commerce équitable. Cette enseigne appartenant depuis 2008 à l’entreprise Casino gérée par Jean-Charles Naouri, veut transformer ses magasins en un lieu de vie.

Se démarquer pour faire du chiffre d’affaires

Jouant la carte de la convivialité, l’enseigne anime plusieurs ateliers en ayant recours à des spécialistes en naturopathes ainsi que des professionnels de yoga pour donner des cours pour les passionnés par l’équilibre entre l’organisme et la nature. Et selon le plan de configuration du magasin, Naturalia a installé dans certains de ses boutiques, des espaces de lecture, des espaces de jeux pour enfants ainsi qu’une des espaces de déjeuner. Des initiatives très originales, qui attireront certainement les consommateurs à la recherche d’un lieu exceptionnel.

Le nouveau magasin parisien

Leur magasin dans la région parisienne, bénéficie d’un espace de 442 mètres carrés dont une partie  est dédiée au conseil client. En effet, une équipe de naturopathes présents sur place, n’hésitent pas de donner de précieux conseilles aux clients, concernant les produits à choisir comme le choix d’huile essentielle, idéale selon l’effet attendus. Mais encore, ces spécialistes des produits de la nature divulgue des recettes simples et faciles pour que le client fabrique tout seul ses propres produits cosmétiques. Les huiles, les poudres, les eaux florales et les flacons, tous les ingrédients et accessoires indispensables à la fabrication des produits bio sont dans des étalages très bien représentés tout prés de l’endroit des ateliers.  

Alors qu’au niveau, du dernier étage le magasin a consacré 30 mètres carrés dédiés à un club qui organise 33 cours de yoga par semaine. Une possibilité en or offerte aux clients de Naturalia, pour apprendre à gérer leur niveau de stress et se sentir bien avec soi.

Encourager des artisans

Naturalia, encourage les artisans et les produits locaux en créant des partenariat avec des commerces locaux en leur offrant l’opportunité d’avoir leur propre corner dans les différents points de vente. Mais encore pour animer ses rayons frais, l’enseigne présidé par Jean-Charles Naouri, propose dans un stand une offre à la coupe de plusieurs types de fromages ainsi que de la charcuterie sèche. Ce stand se trouvant tout prés des rayons vins permet de construire un ensemble parfait.

Naturalia est une marque hyper spécialisé et refuse catégoriquement d’installer des corners des marques appartenant au même groupe, comme Monoprix ou franprix.

L’intérêt de la complémentaire santé et de la garantie hospitalisation

 

 

Envie de bénéficier de plus de confort en cas d’hospitalisation et de recevoir des indemnités journalières que vous utilisez comme bon vous semble (séjour détente, shopping, voyage, cure détente…), optez pour l’assurance d’hospitalisation lors d’une hospitalisation en cas d’accident ou de toute maladie, vous et assurez-vous un confort quotidien.

En effet, les garantie hospitalisation sont conçues spécialement pour aider l’assuré à faire face à une éventuelle hospitalisation et pour lui faire profiter de quelques avantages à savoir:

 

  • Le remboursement de la totalité des frais d’hospitalisation
  • Un soutien moral et financier
  • Un accompagnement sur mesure
  • Une garde pour vos enfants
  • Une indemnité mensuelle
  • Le règlement des démarches administratives…

Le remboursement des frais de santé par l’assureur, comment ça fonctionne ?

Vous souhaitez souscrire à une complémentaire santé et vous avez envie de savoir davantage sur le remboursement de cette dernière? Vous hésitez entre deux contrats de complémentaire santé ? Cet article a pour objectif de vous expliquer le fonctionnement du remboursement de la complémentaire santé.

Dans le but de vous fournir les informations les plus sûres et plus fiables, nous nous sommes adressés au directeur général de l’entreprise de prévoyance et des assurances, Filiassur.

Fort de ses années d’expériences dans le domaine de courtage en assurances et de la distribution de contrats de prévoyance, le directeur de Filiassur Assurances affirme qu’une complémentaire santé a pour principal rôle de prendre en charge des dépenses de santé qui ne sont pas remboursées par la sécurité sociale, comme:

 

  • Les longs séjours à l’hôpital
  • Les cures de détente et les soins de rééducation
  • Les médicaments non remboursés par la sécurité sociale
  • Les médicaments non inscrits dans les ordonnances médicales
  • La garde d’enfants en cas d’hospitalisation
  • L’accompagnement psychique
  • Les frais supplémentaires à l’hôpital comme la télévision, les moyens de loisirs…
  • Quelques prestations de soin dentaire comme le blanchiment, la facette, l’implant…
  • Les vaccins de voyage et les actes esthétiques
  • La médecine douce et les thérapies non-conventionnelles à savoir la réflexologie, l’ostéopathie, l’étiopathie, la chiropraxie, la fasciathérapie, le shiatsu…
  • L’indemnisation en cas d’invalidité, d’arrêt de travail ou d’accident grave
  • Le versement d’une somme d’argent que vous déterminez sur le contrat en cas de décès…
  • Le transport médical et l’accompagnement des enfants et des personnes âgées…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’aide médicale de l’État

 

 

L’AME : un dispositif destiné à lutter contre les exclusions.

L’aide médicale de l’État appartient au ministre chargé de l’Action sociale.

 

    Vous êtes étranger en situation irrégulière ?

En situation irrégulière, l’aide médicale de l’État, permet aux étrangers de bénéficier des soins publics.

Elle est attribuée sous conditions de résidence stable (vous ne devez pas avoir de titre de séjour, ni de récépissé de demande, …).

La première chose à faire pour avoir accès à l’aide médicale de l’État, est de remplir un formulaire.

Après vous le déposez soit auprès d’un organisme d’assurance-maladie, soit un établissement de santé, association agréée, un centre communal d’action sociale de votre lieu de résidence ou auprès des services sanitaires et sociaux de votre département.

Tous ces organismes peuvent vous aider à constituer votre dossier en le transmettant à votre CPAM (la caisse primaire d’assurance-maladie).

L’étranger peut bénéficier de cette aide, que s’il réside en France de manière irrégulière depuis plus de 3 mois (tout en sachant que les mineurs bénéficient sans délai de l’aide médicale de l’État).

Les ressources de l’étranger dans ce cas, ne doivent pas dépasser certains plafonds :

– 1 seule personne, ne doit pas dépasser 9 750 euros.

– 2 personnes ne doivent pas dépasser les 14 570 euros.

– 3 personnes ne doivent pas dépasser 17 500 euros.

– 4 personnes ne doivent pas dépasser 21 000 euros…

L’AME prend en charge les dépenses de santé jusqu’à 100 % des tarifs maximum fixés par l’assurance-maladie (les soins médicaux et hospitaliers sont pris en charge à 100 %).

 

 

    Les frais médicaux qui ne sont pas pris en charge :

La cure thermale, l’acte technique, l’examen, les prestations, …, mais sont pris en charge par Filiassur Assurance

Tout en sachant que, les frais médicaux des mineurs restent pris en charge à 100 % dans tous les cas.

L’AME est gratuite, elle est accordée pour une durée d’un an.

L’aide médicale de l’État n’est pas applicable à Mayotte.

 

 

 

 

   Comment obtenir une attestation de droit ?

L’attestation vitale est très importante, elle permet de justifier de ses droits à l’assurance-maladie.

Vous devez toujours mettre à jour votre carte vitale, en la rechargeant une fois par an.

Vous avez le droit de présenter votre carte Vitale à chaque consultation, auprès de certains professionnels de santé ou même en cas d’hospitalisation.

 

Donc, pensez à assurer votre santé en choisissant la meilleure assurance.

La carte vitale et Filiassur Assurance vous permettent de vous faire rembourser très rapidement et très facilement en l’a donnant à votre généraliste lors d’une consultation ou à votre pharmacien.

C’est une carte fiable, pratique et sûre.

En cas d’hospitalisation, elle prend en charge les remboursements nécessaires de vos soins.

La carte vitale appartient tous les renseignements : votre identité, votre numéro d’immatriculation, le régime d’assurance-maladie, auquel vous êtes affilié, l’identité de vos ayants droit de moins de 16 ans et finalement, la caisse d’assurance-maladie à laquelle vous êtes rattaché.

Elle est délivrée à tout bénéficiaire de l’assurance-maladie à partir de l’âge de 16 ans.

 

 

 

La distribution alimentaire

Casino est classé parmi les premiers groupes français de la distribution alimentaire, il est en activité depuis 96 ans.

Par ailleurs, le groupe exploite 7 000 magasins de proximité, sa distribution est partout au monde.

On le trouve en Amérique, Brésil, Inde, en France …

Il propose des activités de restauration et des activités de commerce électronique.

Sa répartition géographique : en France 60 % et en Amérique latine 40 %.

Les dirigeants du Groupe Casino évoluent sur le secteur d’activité. En 2016, il a réalisé un chiffre d’affaire de 160 700 000,00 €.

      Les grandes tendances mondiales :

Pour certains, la tendance c’est des concepts innovants et pour d’autres des produits surprenants.

D’après vous à quoi consiste la tendance ?

On a posé la question à des milliers de consommateurs, chacun a répondu d’une manière, mais 70 % pensent que l’innovation est un point très important dans la distribution.

Les bonnes conditions aussi, dans un supermarché attirent les consommateurs.

Un supermarché bien organisé où tout est disponible, bien propre, avec une bonne qualité de service c’est tout ce que le client demande.

Ce qui fait la différence entre un marché et un autre, c’est la qualité de service.

Il faut toujours donner un plus à votre client, il faut créer des nouvelles innovations pour lui faciliter l’achat.

On prend l’exemple de Géant, récemment il a créé une nouvelle technologie, l’achat en ligne, qui donne l’opportunité à ses clients d’acheter tout ce qu’ils veulent par internet sans se déplacer.

 

  Faire une offre qui soit cohérente avec le marché du secteur :

Il n’y a pas forcement de logique mais il faut savoir détecter les aspirations de vos clients.

Il faut jouer sur la valorisation du client, savoir ses besoins et ses attentes. Il faut savoir créer le besoin, jouer sur des motivations essentielles (on cite l’exemple de l’amour, l’argent, la sécurité, …), jouer sur deux différents leviers (toucher la marchandise et au même temps sentir son odeur) vu que les clients ne voient pas les choses de la même façon, pour certains c’est la vue qui compte alors que pour d’autres c’est le fait de toucher.

La diminution des prix motive toujours les consommateurs, mais ça ne veut pas dire qu’il faut jouer directement sur le prix, mais sur la valeur que votre prospect imagine par rapport à la valeur réelle (c’est très efficace de proposer des produits de marque à moitié bas prix).

Jouer sur la curiosité et la tentation.

      La responsabilité de la garantie :28

Le fournisseur assume l’entière responsabilité du produit, il doit veiller à conseiller et mettre en garde le client.

La garantie est une chose importante, le client se sent en sécurité, en cas de problème ou d’insatisfaction, en plus ça lui rassure puisque dans tous les cas, il ne va pas perdre son argent.

Casino promet ses clients que s’ils trouvent moins cher ou une meilleure qualité de service, ils auront un remboursement de 10 fois la différence.

Il offre ainsi, un dispositif de garantie en mesure, c’est une garantie légale destinée à faire satisfaire les clients.

Le PDG  insiste sur ce point, sur le fait d’assurer ses clients, pour lui c’est une chose importante.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La démocratie

 

 

         La violation des droits est un crime :

Les violations se produisent dans chaque partie du monde.

Selon des statistiques, dans à peu près 90 pays, la liberté d’expression des individus est restreinte, ils sont torturés et subissent encore des abus.

La violation des droits de l’homme empoisonne encore le monde aujourd’hui.

 

     Le rôle des tribunaux :

La démocratie est la clé de la justice : « La démocratie, c’est d’abord la parole.  » SOLLERS

 » Le vrai démocrate est celui qui, par des moyens purement non-violents, défend sa liberté, par conséquent celle de son pays et, finalement, celle de l’humanité tout entière. « Mahatma Gandhi

« La démocratie ne consiste pas à mettre épisodiquement un bulletin dans une urne, à déléguer les pouvoirs à un ou plusieurs élus puis à se désintéresser, s’abstenir, se taire pendant cinq ans. Elle est action continuelle du citoyen non seulement sur les affaires de l’Etat, mais sur celles de la région, de la commune, de la coopérative, de l’association, de la profession. Si cette présence vigilante ne se fait pas sentir, les gouvernements (quels que soient les principes dont ils se recommandent), les corps organisés, les fonctionnaires, les élus, en butte aux pressions de toute sorte de groupes, sont abandonnés à leur propre faiblesse et cèdent bientôt, soit aux tentations de l’arbitraire, soit à la routine et aux droits acquis … La démocratie n’est efficace que si elle existe partout et en tout temps. » Pierre MENDÈS-FRANCE

Les tribunaux jouent un rôle très important dans la préservation des droits.

Ils peuvent même annuler les accusations de la police lorsqu’elle utilise ses pouvoirs abusifs (dans les affaires criminelles par exemple).

La Déclaration universelle des droits de l’homme a écrit dans son troisième article “Chacun a droit à la vie, à la liberté et à la sécurité de sa personne”.

Cette déclaration garantit un accès égal et juste aux droits civils et politiques.

La réalisation des droits reste une priorité pour la majorité des Etats.

Le président de ce tribunal est contre la violation de la loi, l’illégalité des motifs et le détournement du pouvoir.

Son objectif est de rendre la justice.

Pour vivre en paix et avoir une société démocratique, il faut respecter les droits de l’homme et les libertés fondamentales.

Dans son premier article, la Déclaration proclame sans équivoque les droits inhérents à tous les êtres humains : « Considérant que la méconnaissance et le mépris des droits de l’Homme ont conduit à des actes de barbarie qui révoltent la conscience de l’humanité, l’avènement d’un monde où les êtres humains seront libres de parler et de croire, libérés de la terreur et de la misère, a été proclamé comme la plus haute aspiration de l’homme… Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. »

La loi doit être envisagée simultanément avec le système général de la société qu’elle régit.

Elle ne fait que traduire l’opinion publique, c’est la base commune de tous les systèmes législatifs.

Les lois sont les règles de notre vie qui tendent à faire notre idéal justice.

 

 

 

 

 

 

 

Nouveau gouvernement, nouvelles promesses

Le 18 mai dernier, les noms des nouveaux ministres composant le gouvernement ont été dévoilés, après une longue attente, avec le report de 24 heures pour vérifier la transparence de ses nouveaux ministres qui ont déclaré honnêtement leurs revenus et leurs patrimoines pour éviter une nouvelle affaire Cahuzac. Mais la question ont-ils les compétences adéquates pour affronter tous les problèmes hérités du dernier gouvernement, et surtout le taux de chômage et les nouvelles reformes de la loi de travail qui font polémiques ses derniers jours. Comme l’exemple des salariés de Tati, prés de 1754 employés qui sont inquiets après la mise en redressement judiciaire de leur établissement, depuis le 4 mai dernier, et la nomination de deux administrateurs judiciaires.

Qui forme le nouveau gouvernement

Selon un sondage, six Français sur dix sont satisfaits du gouvernement, ils voient que l’équipe conduit par Edouard Philippe forme une sorte de renouvellement. Certes, 3 promesses de Macron sont tenues, un nouveau gouvernement portant une ère de renouvèlement, un gouvernement paritaire contenant autant de ministre femmes que de ministres hommes et 11 membres du gouvernement sur 22, sont issus de la société civile. Mais en plus de la diversité des différents ministres 3 venant du parti MoDem,4 Parti Socialiste, 2 parti radical gauche et 2 républicains. Mais malgré cela, l’absence de ministère des Droits des femmes comme promis, a été critiqué par certain.

Le ministère de l’Intérieur a été attribué au doyen Gerard Collomb, maire de Lyon depuis 15 ans, il a soutenu la candidature de Macron jusqu’au bout, il a même versé quelques larmes lors de l’investiture du nouveau président.

François Bayrou, nommé ministre d’État, garde des Sceaux et ministre de la Justice, ce dernier récolte le fruit de son ralliement au candidat de « En Marche ! », isolé de la vie politique depuis sa défaite aux élections présidentielles de 2007, deux fois ministres d’éducation dans les gouvernements de François Mitterrand et de Jacques Chirac, François Bayrou reprend le travail.

Nicolas Hulot a enfin accepté le poste de ministre d’Etat de la transition écologique et solidaire, le grand militant de l’a protection de l’environnement malgré qu’il a été courtisé par les trois anciens président, Hulot a toujours refusé le poste de ministre. Avec sa popularité chez les Français c’est un vrai coup de poker pour Macron.

Le ministère de travail a été attribué à Muriel Penicaud, n’étant pas du monde politique, elle est plutôt expérimentée dans la direction des entreprises, espérons qu’elle interviendra dans la procédure de redressement judiciaire de Tati, comme demandé par l’avocat des salariés Thomas Hollande. Et ceci avant fin mai, date fixée par le tribunal de commerce et de l’administrateur judiciaire pour l’examen des offres de reprise de l’enseigne.

Ministres de la société civile

Parmi les ministres issus de la société civile en plus de Nicolas Hulot et Muriel Penicaud, on trouve le ministre des Sport, l’escrimeuse Laura Flessel, ministre d’Éducation national Jean Michel Blanquier, ministre de la Culture Françoise Nyssen, ministre de l’Enseignement Supérieur et Recherche Frédérique Vidal ancienne présidente de l’Université Nice-Sophia Antipolis, ministre du Transport Elizabeth Borne, et la ministre de la Santé Agnès Buzyn.