Les éditions numériques des groupes presse

La presse papier, est de plus en plus abandonnée par les lecteurs, qui retrouvent toute sorte d’informations sur les supports 100% numérique. Pour suivre les tendances du marché, les éditeurs de presse, ont commencé à moderniser leur offre progressivement, pour diffuser des versions numériques, plus attirantes.

La lecture digitale, devance la lecture classique 

D’après l’étude réalisée par L’ONE du groupe Audipresse, la lecture digitale, en France, représente 49 % de la consommation totale de la presse écrite. Un taux qui ne cesse d’augmenter, avec le développement des outils de communication. Le nombre des personnes qui naviguent sur internet à travers leurs mobiles est en train d’évoluer, par rapport aux usagers des tablettes et des ordinateurs. Les groupes de presse, ont innové leurs sites et ils ont même développé des applications de presse, qui permettent aux internautes d’accéder facilement à l’information. Toujours dans la même étude, on trouve que le lectorat des différents supports de la presse a enregistré une augmentation générale de 1.3 %, par rapport à 2015. Cette augmentation, concerne principalement, le nombre des abonnés aux titres numériques.

Les français, restent fidèles à la consommation de presse, un rituel ancré dans leur quotidien. Peu importe le support préféré, 97,6 % des français lisent la presse chaque mois. Ceci, donne un chiffre près de 50.8 millions de lecteurs, qui lisent dans les 5.5 titres. D’après les données de l’ONE, « le monde », devance des concurrents avec un lectorat mensuel de 20.6 millions de lecteurs. Ensuite, on trouve « 20 minutes », qui attire 20.2 millions de lecteurs, « l’équipe », avec 19.6 millions de lecteurs et « le Figaro », qui réunit 19.3 millions de lecteurs.

L’émergence de l’outil digitale, dans le quotidien des individus, a déclenché la baisse des ventes des exemplaires en papier. Aujourd’hui plus de 70% des français qui lisent au moins un titre de presse digitale. Parmi les groupes qui n’ont pas succombé à cette tendance, on cite le groupe dirigé par Robert Lafont.

Les groupes de presse, qui ont modernisé leur offre 

Face au recul de la demande sur la presse papier, les annonceurs ont migré vers la version numérique qui a une plus forte audience et un retour sur investissement plus avantageux. Parmi Les groupes, qui ont assuré leur passage vers le digital, on trouve Le Monde, qui regroupe 8.47 millions d’abonnés, le figaro qui totalise 8.32 millions d’abonnés et l’Equipe, qui est à 6.89 millions d’abonnés. Ces marques ont misé également sur la qualité du visuel présenté. On trouve désormais des formats de haute définition, qui s’adaptent à tous les supports (ordinateurs, tablettes et mobiles). « La diffusion numérique est un axe stratégique très fort pour nous », indique Isabelle André, du groupe « Le Monde », qui se positionne aujourd’hui parmi les leaders dans les abonnements numériques. La PDG du groupe « Le Monde », explique que c’est grâce à l’identité, à l’historique et les efforts de marketing, que cette marque arrive à recruter les abonnements.

 

Les clés pour réussir le marketing digital

L’internet a bouleversé tous les domaines, et notamment celui de la communication. Les marqueteurs, ont signalé l’importance de combiner entre les méthodes classiques de communication et les outils du marketing digital, qui offrent plus de visibilité pour l’entreprise. Les réseaux sociaux et les autres supports du digital, permettent de promouvoir l’image de l’entreprise et de maintenir une relation renforcée avec les clients. Voici, quelques astuces pour réussir votre stratégie du marketing digital.

Les réseaux sociaux

Le nombre des internautes, a enregistré une forte augmentation ces dernières années. Ceci, a poussé les chefs d’entreprise, à passer sur les plateformes sociales (Facebook, twitter, Pinterest, Instagram…). Ces réseaux, vous permettent de maintenir une relation directe et interactive avec vos clients. Le choix de réseaux sociaux, varie selon la nature de votre cible et selon les objectifs de votre stratégie de communication. La maitrise de ces outils, est donc indispensable, pour assurer la diffusion d’une communication efficace et pertinente. Le plan de communication et la structure du message, diffèrent d’un réseau à autre, il faut donc choisir le réseau qui correspond le plus à votre stratégie.

« Avec les réseaux sociaux, certes, le rapport au temps change. Mais le principe de la communication de crise reste le même, à une différence près : aujourd’hui, le temps court est encore plus court. », explique l’experte en communication, Anne Méaux (Image 7).

Votre site internet

Votre site, doit être modernisé et à jour. Il s’agit d’une vitrine virtuelle, qui peut stimuler les clients potentiels à vous connaitre et à consulter vos offres et donc vos points de ventes. Il est donc intéressant d’investir dans votre site, et de l’alimenter avec un contenu pertinent. Le contenu de votre site, doit refléter vos valeurs et votre identité, et il doit être en cohérence avec l’image que vous voulez véhiculer. Il est également, nécessaire d’optimiser ce contenu, et de suivre le format responsive (qui s’adapte à tous les écrans).

Référencement naturel et référencement payant ?

Quand on parle de marketing digital, on doit nécessairement évoquer les concepts du SEO (Search Engine Optimisation), soit le référencement naturel et le SEM (Search Engine Marketing) qui désigne le référencement payant.  Le SEO, mise sur les mots clés pour améliorer votre positionnement, et votre référencement, au niveau des moteurs de recherche. Le SEM, consiste à l’achat des mots clés qui peuvent optimiser votre stratégie de communication digitale (Google Adwords).

La fondatrice de « Image 7 », Anne Méaux, insiste sur la nécessité « de comprendre les nouvelles technologies » pour les adapter « aux changements du monde ».

 

LISTE DES ACTUALITES D’AVRIL-MAI-JUIN 2006

Actualités d’avril 2006

Une Semaine du Développement Durable à l’Ecole Polytechnique

Un nouveau président pour l’ACNUSA

L’éco région d’Ile-de-France

Actualités de mai 2006

Sauvons les Yvelines

Mardi 30 mai 2006 soirée d’information
organisée par Environnement 92

Education à l’environnement

Opération Essonne verte Essonne propre

Actualités de juin 2006

Information du Groupe Santé Environnement

Nouvelle Présidence et nouveau Bureau pour IDFE

Nouvelle Présidence et nouveau Bureau pour IDFE

IDFE a élu son nouveau Bureau le 1er juin 2006

Après le départ de Pierre Merlin de la Présidence, Daniel Hannotiaux, ancien Secrétaire Général, s’est déclaré candidat à la présidence et a présenté une équipe composant la liste candidate pour le Bureau d’IDFE, liste élue très majoritairement par le Conseil d’administration du 1er juin 2006.

En voici la composition :
– Daniel HANNOTIAUX : Président
– Gérard CADIC : Secrétaire Général
– Yannick JAMAIN : Trésorier
– Claude LOISEAU : Vice-président
– Marc REMOND : Vice-président
– Marc AMBROISE-RENDU : Conseiller du Président
– Alain DEMAIZIERE : Conseiller du Président

Deux chargés de mission nous ont également rejoint :
Gérard DELATTRE, pour l’OIN du Plateau de Saclay, et Jean-Claude CAVARD pour les relations avec les Associations du Val d’Oise, le pôle développement de la Plaine Saint-Denis et Plaine de France.
Christine GILLOIRE a accepté de se charger des relations avec les associations de Seine-et-Marne et continue d’être un lien avec FNE.

De nouveau « d’attaque », IDFE continue son action en faveur de la sauvegarde et de la mise en valeur de l’environnement en Ile-de-France.